Notre histoire


Notre histoire : Tout a commencé a commencé  sous le savoir de la Professeure Beragdaà. Passionnée par la pédagogie, elle est l'auteure de plusieurs ouvrages académiques dans ce domaine. Investie dans la création de savoir et s'appuyant sur ses 30 années d'études et de réflexion en pédagogie, elle a crée le concept original de ce cours en 2012. Cette conception innovante trouve sa source au sein de sa constation du décalage entre l'enseignement traditionnel à la gestion de projet et la réalité du marché de l’emploi. Un lien que la Professeure Bergadaà intègre au sein du modèle de son cours Projets Responsables. 
 
Plus spécifiquement, ce cours s'articule autours des quatre raisons à son fondement.

Pour la première, la majorité de nos étudiants travailleront au sein de structures qui ne seront pas automatiquement de grandes entreprises. Même, plus du quart des diplômés universitaires en management auraient créée leurs propores entreprises.

La deuxième raison est notre volonté de transmettre les fondamentaux théoriques (Ecoles de pensée) nécessaires à toutes compétences, agilité conceptuelle et pragmatisme. 

La troisième raison est notre désir de démultiplier les compétences acquises de ces  étudiants « digitals natives ».

La quatrième raison relève d’une évidence humaine : les étudiants avec qui nous interagissons depuis de nombreuses années ont un potentiel extraordinaire de créativité de générosité et d’implication dans l’évolution du monde. Nous devions leur offrir une formation et un terrain de fertilisation de leur potentiel.

Cet ensemble a poussé ce cours qui n'a cessé de croître. Dès son intégration au sein de l'Université de Genève, il se démarque par ses caractéristiques uniques centrées sur des projets. Ainsi, petit à petit, il attire la considération de la GSEM qui l'étend sur une année universitaire. Passer d'un semestre à deux n'est pas la seule progression de ce cours : il marque les esprits des anciens étudiants. C'est pour cette raison que dix d'entre eux ont décidé de s'investir dans ce cours et transmettre leur expérience et le savoir reçu par la Professeure Bergadaà à leurs successeurs. 
En 2018,  ce cours attire l'attention du rectorat de l'Université de Genève grâce à son caractère innovant au sein de la pédagogique. Ce dernier propose que le cours devienne interfacultaire afin que tous les étudiants puissent en bénéficier et pour favoriser l'interdisciplinarité entre les facultés. La même année, le cours intègre une dimension numérique à travers la valeur ajoutée du Professeur Benghozi. Une dimension formalisée à travers un manuel de référence crée par la Professeur Bergadaà et ce dernier permettant aux étudiants de comprendre les stratégies numériques 

Ainsi la rentrée académique 2019 se traduit par un décloisonnement. Le cours est dès lors ouverts à la plus part des étudiants des différents facultés. Il poursuivra son cheminement en s'inscrivant au sein des divers plans d'études. Un intérêt qui devient international car la même année, le cours est sélectionné pour la finale d'un concours international d'innovation pédagogique comptant initialement 1'500 candidatures.  


Un cours qui se démarque aussi par son bilan:

Le bilan de la première année comme inteface entre les étudiants et les ONG impliquées dans l'éducation de jeunes des pays défavorisés conduit à un constat : l'"éducation durable" est un axe à la fois philosophique et pragmatique. En effet, notre avenir sociétal passe aussi par le lien que nous savons tisser avec ces jeunes. Ainsi cette "éducation durable" s'inscrit dans les dons réalisés grâce à l'implication de nos étudiants et la sensibilisation qu'ils réalisent auprès des acteurs de leur environnement direct (professeurs, étudiants, amis...) et indirect (presse, public, réseaux sociaux...).